Les Sarracenias, aussi connues sous le nom de plantes trompettes sont bien connues afin de contrer les frelons asiatiques.

Les trappes de cette plante sont munies de couleurs vives et d’un nectar ayant une fragrance irrésistible pour les insectes. D’ailleurs, le nectar contient des enzymes de digestion ainsi qu’un somnifère qui agit contre tout insecte ayant le malheur de tomber au creux du piège de la plante.

Ainsi, le piège de la plupart des sarracenia est muni d’un rebord très ciré amenant les insectes à perdre l’équilibre et à tomber dans le nectar fatal. À l’entrée du tube se présentera des poils fins et cirés amenant toujours l’insecte à tomber plus bas. Ces poils pointeront notamment vers le bas donnant encore plus de fil à retordre à l’insecte qui pourrait tenter de s’échapper vers le haut.

C’est donc cet alliage de stratagèmes qui amènent la majorité des insectes s’aventurant sur le pourtour de l’entrée de ces trappes vers le liquide composé d’une solution visqueuse enveloppant l’insecte afin qu’il ait le moins d’adhérence possible. Ajouté à cela, une substance engourdissante entre en jeu afin de désorienter l’insecte pour qu’il cesse de se débattre.

Enfin, les enzymes de digestion commencent leur œuvre et procèdent à l’extraction des minéraux et de l’azote afin de palier à la pauvreté de nutriment du sol où les plantes carnivores vivent.

Une fois les nutriments absorbés, il ne restera que l’exosquelette de l’insecte.

Tags: , , ,

Laissez un commentaire